AKY – TOME 1 – EXO-NIRGAL-1, science fiction, Réal Jodry, Fondation littéraire Fleur de Lys

AKY

TOME 1 – EXO-NIRGAL-1

RÉAL JODRY

Science-fiction

Seconde édition

Fondation littéraire Fleur de Lys

Lévis, Québec, novembre 2018

illustré, 270 page.

Exemplaire papier : 29.95$ Tout inclus

L’édition papier de ce livre est accompagnée d’une affiche 11 X 17 pouces recto-verso en couleur réunissant les 30 toiles peintes par l’auteur pour illustrer son œuvre.

Exemplaire numérique PDF : 7.00$

L’édition numérique de ce livre comprend les 30 toiles peintes par l’auteur pour illustrer son œuvre.


PRÉSENTATION

Pour fuir des conditions de vie terrestre devenues extrêmes suite à des changements climatiques qui induisent différents types de pollution touchant tous les milieux océanique et terrestre, un jeune couple dans la trentaine décide d’aller poursuivre leur carrière d’ingénieur-pilote et de commandant de bord spécialisé en astrophysique dans les villes de la planète Mars.

Cependant, ils constatent vite que la terra formation qui est en cours là-bas n’en est qu’à ses débuts, même si cela fait une centaine d’années qu’elle a commencé. Trouver un emploi correspondant à leur qualification s’avère plus difficile que prévu, d’autant plus qu’il y a aussi pénurie de logement et de nourriture pour une population trop nombreuse dans les villes martiennes.

Après quelques expériences de travail à court terme sur le terrain, ils acceptent de participer à un grand voyage d’exploration à travers la Voie lactée pour le compte de la MARSASA.

Des décennies plus tard, ils sont contraints de constater qu’ils sont perdus et voguent dans un espace qu’ils qualifient de désert univertic… mais la chance finit par leur sourire : de nouveaux mondes s’offrent à eux.

Ils croient enfin qu’ils ont découvert le fameux front pionnier cosmique. Des mondes fabuleux s’offrent à eux pour l’implantation humaine tant souhaitée à travers le cosmos… Trouveront-ils enfin le Graal tant espéré ?


EXTRAIT

INTRODUCTION

Voilà maintenant quatre milliards et demi d’années d’évolution terrestre, dont les dix derniers millions d’années ont été consacrées à l’établissement de l’humanité.

Par miracle, la civilisation humaine a réussi à se maintenir jusqu’à présent pour arriver à dominer largement notre planète bleue.

Mais des défis immenses se pointent à l’horizon : le soleil a maintenant atteint 10 % de plus que sa taille initiale. La température moyenne de la Terre a maintenant atteint les 50 degrés. Les différents types de pollution touchent maintenant tous les habitats atmosphériques, terrestres, aquatiques et autres. Les conditions de vie de tous les êtres biologiques sont maintenant rendues à leur extrême limite.

Pour une certaine élite terrienne, avec sa technologie moderne, la seule option envisageable pour assurer leur survie en tant qu’espèce, constitue un voyage au fond du cosmos afin d’aboutir qu’à la conquête d’un nouveau monde habitable.

C’est pourquoi la civilisation humaine a déjà entrepris la terraformation de la planète Mars il y a de cela maintenant plusieurs siècles. On compte actuellement plus de dix grandes villes martiennes, tous sous dôme, comptant pour une population totale d’environ 150 000 habitants. Nous sommes en l’an 2373.

Ce nouveau monde martien constitue un sursis pour l’existence d’une partie de la population humaine. De ce fait, l’humain devra établir un réel plan de survie à long terme orienté désormais vers la conquête de la cité de l’exoréalité située dans un nouveau front pionnier du cosmos.

NOTE

En écrivant cette œuvre, j’ai également produit plusieurs toiles représentant les principaux personnages ainsi que certaines scènes de fiction. Ces documents visuels seront sûrement très appréciés de tous tout au long de la lecture.

AUTRE NOTE

Dans la première partie (Terraformation), une impression de redondance pourrait être perçue. C’est voulu par l’auteur. Un voyage circum équatoriale autour de la planète Mars, implique nécessairement de traverser d’innombrables plaines aux noms différents. De telles successions de plaines et autres formations géologiques font comprendre la notion d’immensitude du paysage martien. Il en est de même pour l’exploration des différents volcans géants de Mars.

Merci de votre attention.

Réal Jodry

CHAPITRE 1 – L’ARRACHE CŒUR

Confortablement assise devant son ordinateur, Marie-Andrée Rivola-Simard (01) est en train d’écrire un rapport sur l’évolution des changements climatiques lorsqu’elle reçoit un message d’alerte provenant des autorités canadiennes : tout citoyen est dorénavant obligé de porter un masque à gaz hors des habitations sécurisées. La quantité de CO2 dans l’atmosphère a atteint 0,04% dans les derniers jours et l’absence de protection peut désormais entraîner la mort. Selon le GIEC (Groupe International d’Experts sur l’évolution du Climat), cette concentration a fait grimper la température moyenne terrestre de 5 degrés Celsius. Des bouleversements climatiques se font sentir un peu partout sur la planète, accélérant l’extinction des espèces encore vivantes et détériorant encore plus la vie humaine. Sans perdre une minute, Marie appelle son mari, Jean-François Cantin (02, qui travaille au ministère de l’environnement.

— As-tu vu le dernier message des autorités ? Lui demande-t-elle. Qu’est-ce qui se passe ?

— Tout le monde est en alerte, l’heure est grave.

Marie est prise d’une grande frayeur.

— Comment est-ce que la situation a pu dégénérer à ce point ?

Une réunion d’urgence a lieu en huis clos avec son équipe de travail, mais ils doivent se rendre à l’évidence, ils sont impuissants face à la situation. Il faut se conformer à la politique gouvernementale.

Marie doit choisir un masque à gaz parmi ceux disponibles avant de sortir de l’immeuble. Les fenêtres des immeubles sont toutes fermées. Cauchemardesque, la ville ressemble plus que jamais à un film de science-fiction apocalyptique. Ils ressemblent tous à des envahisseurs extraterrestres.

Dans les jours qui suivirent, il faut tout de même continuer à effectuer les tâches domestiques, à préparer les repas, à faire le ménage et à aller travailler. En soirée, Marie et Jean-François ont du mal à ne pas parler de l’état désastreux dans lequel est plongé le monde. Le climat planétaire continue de se réchauffer dangereusement, le soleil envoie des rayons de près de 30 % plus puissants qu’avant la pollution humaine, la moitié des espèces animales et végétales a disparu, les déserts sont de plus en plus grands, de plus en plus nombreux et des guerres civiles éclatent un peu partout pour la possession d’eau et de vivres.

— Sans végétaux, la chaîne alimentaire ne se régénèrera jamais et la vie va disparaître, admet Marie.

— Oui, mais tout de même, l’humanité va avoir le temps d’entrevoir des solutions, qu’en penses-tu ? Répond Jean-François.

— Nous devrions faire quelque chose, du moins en tant que professionnels.

— J’ai peine à m’imaginer que ce soit un problème à l’échelle de la planète entière.

— En fonction des patrons de distribution des différentes masses d’air, bien des zones pourraient être encore épargnées.

— J’aime ton attitude positive, dit-il avec ironie.

Mais après avoir effectué des recherches plus approfondies, le couple sait que la Terre est en déclin et que la situation est irréversible. Depuis longtemps, ils savent que l’association Planète-Mars du front pionnier extraterrestre invite des personnes chevronnées et compétentes dans divers domaines des sciences à venir habiter dans les quelques villes martiennes déjà construites pour assurer la pérennité de la terraformation. Ce processus est en cours depuis une bonne centaine d’années. L’exploration demeure aussi une priorité. Il y a là des possibilités d’emploi pour Marie et Jean-François. Le prochain départ pour Mars est prévu pour le 15 octobre 2375.

— Ce serait fantastique de pouvoir contribuer à la construction d’un nouveau monde, dit Marie à Jean-François. Nous n’y avons jamais songé, mais maintenant…

Ce dernier se laisse convaincre et les documents d’application sont expédiés le 13 juillet 2373. Un embarras moral les tourmente pourtant : la survie de l’humanité n’est accessible qu’à une minorité de personnes. Les autres demeureront prisonniers de cette planète en perdition.

Ils obtiennent la réponse dans les jours qui suivent. Marie lit le message à Jean-François :

— Nous vous remercions de l’intérêt que vous démontrez à l’égard de notre grand projet de terraformation de la planète Mars. Ce sont des gens comme vous qui font avancer les limites de l’exploration des nouveaux fronts pionniers. Ainsi, il nous fait plaisir de vous annoncer l’acceptation de votre candidature pour ce grand projet d’envergure. Comme la Société Planète-Mars collabore étroitement avec la NASA, nous vous adjoignons de bien vouloir vous rendre aux bureaux principaux de la NASA le 23 septembre 2373 entre 10 h et 16 h. Vous devrez alors passer différents tests qui ont pour but d’établir votre bonne forme physique et psychologique. Nous vous félicitons de votre décision qui dénote un courage et une mentalité d’explorateurs, deux choses qui font cruellement défaut dans notre monde actuel. Nous vous souhaitons bonne chance dans votre nouvelle vie en tant que citoyens martiens.

Quelle belle aventure nous allons vivre, dit Jean-François à Marie lorsqu’ils sont à bord de l’avion qui les conduit au Cap Canaveral, en Floride.

Aux bureaux principaux de la NASA, ils sont dirigés dans les laboratoires pour effectuer les tests qui s’avérèrent positifs. Le plus difficile est de tout laisser derrière eux : leur famille, leurs amis et leurs biens matériels. Il s’agit d’un aller simple, le monde qu’ils quittent ne sera visible qu’à travers la technologie numérique. Les émotions sont ainsi à leur comble lors de la fête qui célèbre leur départ. Ils sentent qu’on leur arrache une partie du cœur.

AU SUJET DE L’AUTEUR

Réal Jodry, Roberval, Québec, Canada.

Formation générale

Baccalauréat en géographie à l’Université du Québec à Chicoutimi (UQAC),

Maîtrise en Sciences de l’environnement à l’Université du Québec à Montréal (UQAM),

Maîtrise en Ressources renouvelables à l’Université du Québec à Chicoutimi (UQAC).

Expériences de travail

Carrière d’environnementaliste comme :

Agent de recherche :

Ministère de l’Environnement;

Ministère des Transports du Québec.

Mes loisirs

Lecture, écriture, peinture des visages, et certaines acti¬vités physiques comme la marche en milieu naturel, la raquette, et le VTT.

Ma grande passion est les sciences cosmologiques. Dès ma jeunesse, je me suis intéressé aux écrits de la NASA et à d’autres écrits scientifiques de la même nature.

Par la suite, tout au long de mes études, je me suis intéressé aux sciences géophysiques, biophysiques, atmosphériques et astrophysiques.

Notes

Si je devais quitter notre belle planète bleue pour quelques raisons que ce soit, ma destination serait bien sûr la planète Mars. J’y apporterais mon humble contribution afin de poursuivre la terraformation, qui serait sans doute entamée à ce moment-là. Ce serait une action essentielle à la concrétisation d’un nouveau monde qui accueillera l’expansion de l’espèce humaine sur les autres planètes qui pullulent dans les innombrables galaxies du cosmos.

Merci de votre attention.

Réal Jodry


Obtenir votre exemplaire

Vous avez le choix entre un exemplaire papier ou un exemplaire numérique (PDF)

Vous pouvez commander votre exemplaire papier avec le paiement en ligne PayPal ou avec un chèque envoyé par la poste

Vous pouvez commander un exemplaire numérique (PDF) uniquement avec le paiement en ligne avec PayPal.

Suivez les instructions ci-dessous selon vos choix.

Exemplaire papier – Paiement en ligne avec PayPal

Canada : 29.95$ canadiens

Ailleurs dans le monde : Écrivez à l’adresse suivante car des frais de postes s’appliquent. renee-fournier@manuscritdepot.com

Canada – Cliquez sur le bouton ci-dessous


Buy Now Button

 

Exemplaire papier – Paiement par chèque par la poste

Indiquez sur un papier

Le titre du livre et le nom de l’auteur
Votre nom (prénom et nom de famille)
Votre adresse postale complète
Votre adresse électronique
Votre numéro de téléphone
Complétez votre chèque payable à l’ordre de
Fondation littéraire Fleur de Lys inc.

Précisez le montant sur le chèque

Exemplaire papier

Canada : 29.95$ canadiens (Tout inclus)

Livraison : 21 jours ouvrables

Ailleurs dans le monde : Écrivez à l’adresse suivante pour connaître le montant du don demandé car des frais de poste s’appliquent : renee-fournier@manuscritdepot.com

Adressez-le tout à

Fondation littéraire Fleur de Lys
31, rue St-Joseph,
Lévis, Québec,
Canada.
G6V 1A8

Exemplaire numérique – Paiement en ligne avec PayPal

Partout dans le monde : 7.00$ canadiens (Tout inclus)

Livraison en pièce jointe à un courriel

Canada – Cliquez sur le bouton ci-dessous


Buy Now Button

Pour obtenir de l’aide

Courriel : contact@manuscritdepot.com

Téléphone : 581-988-7146 (Lévis, Québec, Canada)

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Président éditeur, Fondation littéraire Fleur de Lys

Tagged with: , , ,
Publié dans Uncategorized
One comment on “AKY – TOME 1 – EXO-NIRGAL-1, science fiction, Réal Jodry, Fondation littéraire Fleur de Lys

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Exemplaire numérique gratuit

Le monde québécois du livre et ses coulisses, guide pratique et critique, Serge-André Guay, Fondation littéraire Fleur de Lys. Cliquez sur la couverture pour télécharger votre exemplaire numérique gratuit..

Bienvenue

La Fondation littéraire Fleur de Lys vous souhaite la bienvenue dans sa librairie en ligne

%d blogueurs aiment ce contenu :